L’Anjou, couteau pliant, petit modèle en Chêne

80.00170.00 TTC

Couteau pliant l’Anjou en Chêne.

Véritable compagnon de tous les jours, le petit modèle pliant l’Anjou en Chêne est un couteau créé pour l’Anjou. L’essence de Chêne ici utilisée à été récupérée permettant ainsi de sauver un arbre ! Avec sa lame affûtée, il se veut multi-tâche, tout en restant petit et fin, pour le plus grand bonheur de son propriétaire !

Et le Chêne dans tout ça ? 

Que dire de plus sur ce bois… Très résistant, dur, régulier. Il nous sert d’exemple quand on nous demande du bois exotique :

“Vous n’auriez pas un manche en bois exotique  ?”,

“Oui bien-sûr : du chêne.”,

” Ça pousse en France non ?”,

“Disons qu’il est exotique si on habite en Amérique du sud”.

 

Photo non contractuelle, nous nous efforçons de choisir les plus beaux morceaux de bois. Les particularités des bois font de chaque couteau une pièce unique.

sans-guillochage
Sans guillochage
le-coutellerie-du-maine-anjou
Le coutellerie du Maine-Anjou
le-serpentin-serre
Le serpentin serré
special-tristan
Spécial Tristan
sans-rivet-mosaique
Sans rivet mosaïque
rivet-mosaique-1
Rivet Mosaïque #1
rivet-mosaique-2
Rivet Mosaïque #2
rivet-mosaique-3
Rivet Mosaïque #3
rivet-mosaique-4
Rivet Mosaïque #4
Sans gravure
Sans gravure
Gravure sur mesure
Gravure sur mesure
Effacer

UGS : ND Catégories : ,

Description

Notre petit modèle pliant L’Anjou en Chêne :

Notre gamme de couteau pliant l’Anjou a été créée en 2012 par Antoine Faucheux à l’occasion d’un concours entre apprenti. Même si ce dernier n’a pas remporté la première place, le couteau existe toujours et se décline aujourd’hui selon différentes essences de bois, différentes finitions et deux formats : le grand et le petit modèle. 

Ce couteau régional de l’Anjou en Chêne à été fabriqué avec beaucoup de plaisir dans notre coutellerie située à St Sulpice en Mayenne. À lui seul, et avec plusieurs clins d’œil, il nous raconte son histoire :

  • Ouvert et posé sur le dos, retourné, il représente un méandre de la Mayenne, rivière qui passe en Anjou. 
  • Fermé, pointe en haut, il symbolise le pétale du haut de la fleur de Lys du blason de l’Anjou.
  • Fermé et posé sur le dos, un poisson s’est invité dans la forme.

Une autre de ses particularités est qu’une fois posé debout, lame ouverte, cette dernière ne touche pas la table, assurant ainsi une plus longue longévité à votre lame !

Nous prenons soin d’utiliser des bois provenant du sud-Mayenne et de l’Anjou (comme le Chêne ici). Nous considérons qu’il n’est pas nécessaire de couper un arbre pour créer un couteau et travaillons alors dans une logique de récupération et de transformation. Aussi, il vous est tout à fait possible de nous apporter du bois provenant de chez vous afin que nous fabriquions vos couteaux !

La coutellerie du Maine Anjou aujourd’hui se divise en 2 établissements qui se trouvent à :

  • La Roche Neuville, notre atelier de fabrication et boutique en Mayenne au bord de la rivière au nord de Château-Gontier
  • Angers, où une boutique présentant nos créations et un atelier disponible en libre accès et pour nos stages de fabrication de couteaux vous attendent !

Son utilisation :

  • Couteau multitâches, utilisation à la convenance des propriétaires ! (sauf dégonder une porte ou ouvrir des huîtres…). Plus petit et plus fin que son grand frère, il prend moins de place dans la poche sans pour autant perdre sa qualité d’outil multitâches.

Ses caractéristiques techniques :

  • Longueur : 150mm
  • Longueur fermé : 85 mm
  • Largeur : 15 mm environ
  • Hauteur : 23 mm
  • Un tranchant de 65 mm

  • Poids : 50gr environ (en fonction du bois et des finitions)

  • Pour la lame : Acier Inoxydable : Z90CDV18, idéal pour : Outils de découpe ou couteaux.
  • Sur commande, vous pouvez avoir une lame Damas.
  • Le ressort de « L’Anjou » est en XC20Cr13, acier idéal pour les mécanismes de couteaux pliants.

Et pour la suite ?

Le ressort est garanti à vie. Si un problème se pose, renvoyez le, nous le réparons et c’est reparti, le tout gratuit.

Nous affûtons aussi gratuitement et à vie les lames de nos couteaux, de quoi redonnez facilement une deuxième jeunesse à votre nouveau compagnon ! Vous pouvez aussi facilement entretenir cette dernière sur un fusil ou sur une pierre (conseil d’ami : affûtez avant que ça ne coupe plus !)

Attention ! Il ne passe pas au lave-vaisselle.

Enfin, vous pouvez passer de la cire d’abeille sur le manche en Chêne pour protéger le bois.

Informations complémentaires

Guillochage

, , ,

Rivet Mosaïque

, , , ,

Gravure

,